Tuiles aux amandes et plus…

Une copine qui vient boire une petite eau chaude à la maison, les calendriers de l’avent qui se dévoilent aux enfants, le feu qui crépite dans la cheminée… Tout ça moi, ça me donne envie de pâtisser! Alors on fait fondre, on mélange, on cuit et on déguste. La recette provient du site assiettes gourmandes, c’est la recette des tuiles aux amandes de Pierre Hermé, a laquelle j’ai ajouté pour la moitié des tuiles des pépites de chocolat!

Tuiles aux amandes

Ingrédients (pour 20 tuiles)

  • 125 g de sucre
  • 125 g d’amandes effilées
  • 1 gousse de vanille
  • 2 blancs d’oeufs
  • 25 g de beurre
  • 20 g de farine
  • 50 g pépites chocolat noir

Préparation

Dans un saladier, mélanger les amandes effilées, le sucre, les graines de la gousse de vanille et les 2 blancs (non montés).
Faire fondre le beurre et l’ajouter au mélange précédent. Mélanger et mettre au frigo pour au moins une heure.

Sortir du frigo, ajouter la farine et mélanger de nouveau; déposer de petits tas espacés sur une feuille de papier sulfurisé et écraser finement avec une fourchette.

Cuire au four à 180 °C 10 minutes, les tuiles doivent prendre une belle couleur dorée. Pour qu’elles prennent leur forme courbe les mettre quand elles sont chaudes sur un cylindre (rouleau à pâtisserie pour ma part) et laisser reposer 10 minutes.

Pudding qui déchire by Christophe Michalak

Alors parce que dans la vie il y a les méchants et les gentils, la haine et l’amour, les armes et les fleurs, parce que dans la vie il y a les hommes et les femmes, la nuit et le jour, la pluie et le soleil, mais parce que dans la vie il y a aussi et surtout les croqueurs et les trempeurs! Je dédie cette recette à tous les amoureux de la trempette, à tous ceux qui sans jeu de mot aucun aime tremper leur biscotte dans le café du matin, ceux qui ne peuvent vivre sans des Princes plongés dans du lait chaud, ceux qui confectionnent les bouillies les plus gourmandes avec de simples petits Lu…
Cette recette est donc pour vous! Trouvée dans le superbe livre de Christophe Michalak  » le chocolat qui me fait craquer », je suis sûre qu’elle trouvera des adeptes auprès des trempeurs de cœur! En effet, réalisée en partie à partir de pain de mie trempé dans une crème aux œufs au chocolat, le tout accompagné d’un coulis au chocolat, le résultat est juste à tomber… Réconfort assuré en ces temps un peu tristounets.
                                   
Ingrédients ( pour un plat à gratin moyen)

  •  8 tranches de pain de mie
  • 3 gros jaunes d’oeufs
  • 130 g de crème liquide entière
  • 100 g de lait entie
  • 90 g de chocolat noir
  • 30 g de beurre
  • 30 g de cassonade 

Préparation

Faire préchauffer le four a 150°. Faire griller les tranches de pain de mie. Cette étape va permettre que le pain ne soit pas trop mou au contact de la crème. Beurrer généreusement avec le beurre un plat et verser la cassonade et la répartir sur le beurre en inclinant le plat dans tout les sens.

Couper les tranches de pain en petits carrés.Dans une casserole, porter le lait et la crème a ébullition. Dans un récipient mettre le chocolat coupé en petits morceaux et verser dessus le mélange lait/ crème et mélanger le tout de façon énergique à l’aide d’un fouet.Y incorporer les jaunes d’oeufs battus, bien mélanger afin d’obtenir une crème chocolatée bien homogène. Ajouter les carrés de pain, remuer délicatement le tout pour que le pain s’enveloppe de crème.

Mettre dans le plat à gratin et faire cuire 30 minutes. A la sortie du four nappez généreusement de coulis au chocolat et déguster chaud!

Celle qui se souvient…

Alors moi, quand je croque dans une tarte au chocolat c’est immédiat je retourne 20 ans en arrière: je suis dans mon pays celui de la crème fraîche et du calvados,et plus précisément chez mes couz!!! Et tata vyvyne nous apporte sa fameuse tarte au chocolat en dessert!!! Car c’est là-bas que j’ai croqué dans une tarte au chocolat pour la première fois.

Alors j’ai décidé de réveiller mes souvenirs, en réalisant cette tarte au chocolat. Pour la pâte, j’ai utilisé la recette de pâte sucrée de Philippe Conticini, quant à la ganache, j’utilise depuis toujours la recette provenant du livre « école Ritz-Escoffier ». Verdict: Le résultat est toujours aussi bon!

Mais au fond cette tarte c’est bien plus! C’est un condensé de souvenirs partagés avec mes cousines! De vacances d’été passées autour d’un nain jaune, à jouer à fort boyard! De soirées à regarder top gun! D’après-midi à répéter la chorégraphie de 5 anglaises épicées. Un jour nous fûmes également sauvées par une corbeille à papier… Mais ça c’est une autre histoire! Bref, des souvenirs d’enfance inoubliables, vous me manquez mes couz’, alors vivement qu’on se retrouve autour d’une tarte au chocolat!

 

tarte au chocolat

 

Ingrédients
Pour la pâte sucrée:

230g de farine
140g de beurre
1 oeuf entier + 1 jaune
90g de sucre glace
40g de poudre d’amande
4 pincées de sel
1 demi-gousse de vanille

Pour la ganache au chocolat:

200 gr de chocolat noir
20 co de crème fleurette
40 gr de beurre
Préparation

Préparer la pâte sucrée. Dans un bol d’un robot, pétrir à vitesse lente le beurre pommade. Ajouter le sucre glace et malaxer afin d’obtenir une « crème ». Ajouter la poudre d’amande. Bien pétrir. Ajouter l’oeuf et le jaune, la vanille puis la farine (en deux ou trois fois), et le sel. Attention à ne pas trop pétrir. Terminer en déposant la pâte sur un plan de travail fariné, en l’écrasant avec la paume de votre main. Couvrir d’un film et placer au frigo pendant 3-4h.

A l’aide d’un rouleau, étaler la pâte. Placer la dans un moule à tarte. Mettre le tout au frigo à nouveau pendant 1h. Préchauffer le four à 170°C. Cuire la pâte à blanc pendant 15 minutes environ.

Pour la ganache, porter à ébullition la crème et versez-la sans attendre sur le chocolat coupé en morceaux. Mélangez puis ajoutez le beurre. Versez sur la pâte sucrée et placez au réfrigérateur. Je préfère réaliser cette recette la veille pour être certaine de la bonne prise de la ganache.

Allez a à vous de tester!

Brioche perdue dans les bois…

En souvenir d’un bon petit weekend passé avec les amis, au pays où l’on ne se déplace qu’à pied ou à vélo, où les canards vous rejoignent pour l’apéro, et où les petits déjeuners ont l’allure de ceux de l’ami ricoré! Allez je vous laisse deviner!?

Où bien l’histoire d’un dessert réalisé pour une bande d’amis très en forme, à 2 heures du matin, pour caler les estomacs de chacun! Cette recette très gourmande fonctionne à chaque fois! Effet régressif garanti et même Fabien s’en souvient! (unique souvenir de cette soirée arrosée…)

 

image

Ingrédients pour 6/8 personnes

Une brioche vendéenne
3 œufs
40 cl de lait
1 gousse de vanille
15 morceaux de sucre
2 cas de crème fraîche
20 gr de beurre demi sel

 

Préparation

Battez les œufs entiers avec le lait, ajoutez la vanille ( après avoir fendu la gousse et récupéré la pulpe) et battez à nouveau.
Coupez une tranche de brioche par personne, d’une épaisseur d’environ 2/3 cm et réservez.

Pour le caramel, faites fondre les pierres de sucre avec un fond d’eau, une fois la coloration caramel obtenu ( pas trop foncé tout de même) ajoutez le beurre, mélangez vivement en tournant la casserole et ajoutez la crème fraîche en mélangeant de nouveau. Réservez.

Dans un poêle, faite fondre une noisette de beurre, et attendez un léger frémissement pour y ajouter les tranches de brioches préalablement imbibées du mélange œufs/lait. Laissez dorer sur chaque face pendant 2 minutes et placez dans une assiette.

Servez accompagné d’une glace vanille, le tout nappé de la sauce caramel!

Régalez vous…

Riz au lait & caramel bonbon

Le riz au lait fait partie de ces desserts réconforts que j’adore… Une seule cuillère de riz au lait encore tiède, agit sur mon organisme comme un anxiolytique puissant, et me détend quasi instantanément. Alors accompagné d’un caramel bonbon, l’effet est décuplé!! Je tiens cette recette de riz au lait de ma mouman, avec qui on pouvait manger un plat de riz au lait à nous deux devant un bon film… Ah… C’était bien aussi d’habiter chez mouman!!! Alors à mon tour je régale mon zouzou de riz au lait devant un bon disney, c’est un peu un éternel recommençement la vie en fait 😉

image

 

Ingredients ( pour le riz au lait)

80 gr de riz rond

80 gr de sucre

1 l de lait frais entier

1 gousse de vanille

 

Ingrédients (pour le caramel bonbon)

15 morceaux de sucre

30 gr de beurre

10 cl de crème fraiche

 

Preparation

Dans une casserole versez le lait, le riz et les grains de vanille extraits de la gousse. Mettre le tout a chauffer à feu doux, jusqu’à obtenir et maintenir un petit bouillon pendant environ 20 minutes sans jamais cesser de remuer. Enfin ajouter le sucre, mélangez et réservez quelques minutes.

Pour le caramel, mettre le sucre avec un fond d’eau à chauffer dans une casserole. Quand le caramel commence à dorer, ajouter le beurre, mélanger l’ensemble en remuant la casserole, et enfin la crème.

Versez le caramel dans le fond de ramequins et versez par dessus le riz au lait.

 

 

Salade caesar

Alors aujourd’hui on embarque encore pour les US avec cette salade connue mondialement : the caesar salad! Cette recette pour ma part fait partie des plats favoris de la semaine et de la famille. En effet rien de bien compliqué au niveau de la réalisation et je la trouve parfaite pour un dîner. La recette que je vous donne ici a été inspirée par d´autres recettes repérées à droite et à gauche, pour finalement constituer MA recette à moi.

image

 

Ingrédients

  • 3 petites salades romaines
  • 3 filets de poulet
  • 15 tranches de pain grille
  • parmesan
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1 jaune d’oeuf
  •  huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de sauce worcestershire
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron

Préparation

lavez la salade et la detailler en assez gros tronçons, réservez dans un saladier. Détaillez environ 15 petites tranches dans une baguette, puis les coupez en deux pour ensuite les mettre à griller au four. Une fois grillées réservez les.

dans une poêle sans matière grasse saisissez les blancs de poulet, en les retournant de temps en temps et jusqu’à cuisson complète, soit environ 15 minutes. Découpez les blancs de poulets en lamelles d’environ 1 cm d’épaisseur. Réservez.

enfin préparez la sauce: mélangez le jaune d’oeuf, la cuillère de moutarde et la gousse d’ail écrasée. Ensuite de la même manière qu’une mayonnaise montez la sauce à l’huile d’olive. Enfin ajoutez un bon filet de citron et la sauce worcestershire.

Ajoutez toutes les garnitures à la salade, puis ajoutez la sauce, des copeaux de parmesan et mélangez délicatement. Et voilà une excellente salade prête à servir!

 

Les petits plats de Romane: purée de panais, épinards & saumon

Voilà quelques temps que l’idée me trottait dans la tête, celle de partager avec les autres mamans les recettes que je réalise pour ma petite Romane. Il y aura donc les petits plats et les petits desserts de Romane. Chaque recette est réalisée à l’aide du babycook, et je préciserai donc chaque fois les doses d’eau. Ces recettes sont réalisables des les 6 mois de nos choupinous et pour ma part en accord avec ma pédiatre, notamment pour les quantités et l’ajout d’épices ou d’aromates.

Aujourd’hui je mise comme toujours sur les légumes de saison, et lorsque j’ai vu ces magnifiques panais, je n’ai pas pu résister  à l’idée de faire goûter cet excellent légume racine à ma coquillette ( oui c’est son surnom a la maison… Car tout petit bebe je trouvais qu’elle sentait la coquillette qui cuit! J’adore cette odeur 🙂 ). Pour les accompagner rien de mieux que des épinards et du saumon frais.

Verdict: cette recette fait désormais partie des favorites de la coquillette! En un mot elle adore…

image

ingrédients ( pour 240 gr environ de purée, soit 2 repas pour bebe de 6 mois)

  • 1 beau panais
  • 8 feuilles d’epinards
  • 20 gr de saumon frais
  • une noisette de beurre

preparation

Epluchez et coupez le panais en tronçons, déposez le tout dans le panier du babycook, ajouter les feuilles d’épinards préalablement equettés et rincés, et enfin le saumon.

Mesurer l’eau jusqu’au niveau 3, l’ajouter au bloc vapeur, fermez et lancez la cuisson.

Une fois terminée, conserver l’eau de cuisson, verser les légumes et saumon dans le bol, mixez et ajoutez la totalité de l’eau de cuisson. Enfin incorporez une noisette de beurre.

image

 

Muffins myrtilles & chocolat blanc

Allez encore une petite recette from the US qui me ramène quelques années en arrière car c’est là-bas que j’ai goûté my first blueberry muffin! Mais également plein d’autres gourmandises hyper calorifiques, je me souviens notamment d’un cookie de la taille d’une assiette, tout chaud sortant du four accompagné de glace vanille sur le dessus!! À tomber… Ou encore de nos petits déj du dimanche à la  » house of pancakes » ou l’on vous sert cinq pancakes énormes recouverts de sirop d’érable dégoulinant… Bref il ne faut pas se demander pourquoi j’avais pris à l’époque 4 kilos en une année!

Comme il me restait donc quelques myrtilles j’ai décidé de retrouver le goût des US en préparant des muffins, la recette provient du livre de Pascale Weeks qui m’accompagne depuis tres longtemps maintenant « cookies, muffins & co ».

image

Ingredients

  • 250 gr de farine
  • 3 cas rase de levure
  • 100 gr de sucre
  • 3 pincée de sel
  • 25 cl de lait
  • 1 oeuf
  • 75 gr de beurre fondu
  • 100 gr de myrtille
  • 50 gr de pépites de chocolat blanc

Preparation

Préchauffez le four à 200°c. Mélangez la farine la levure, le sucre et le sel. Dans un autre récipient mélangez le beurre le lait et l’oeuf. Ajoutez ce mélange à la première préparation et mélangez l’ensemble sans trop insister. Ajouter les myrtilles et les pepites, mélangez en douceur sans  » casser » les myrtilles.

Deposer la préparation dans de petites caissettes ou moules à muffins préalablement beurrés et enfournez pour 25 minutes.

 

 

 

My little burgers

Alors si il fallait que je décrive mon loulou de mari en quelques mots je dirais: attentionné, aimant, en retard, un peu poisson rouge ( pour sa mémoire…), généreux, volontaire, papa d’amour et voulant toujours faire plaisir à sa petite famille… Alors quand je décide a mon tour de lui faire plaisir dans l’assiette et bien c’est pas compliqué c’est Burger maison!

Cette fois ci, j’ai donc tout fais de A à Z y compris les petits pains… concernant la garniture j’ai fais moi même les steaks en ajoutant à la viande hachée des oignons, des herbes, du cumin et de la sauce worcestershire. Le tout accompagné de comté, bacon et tomates vertes.

Le résultat est much more meilleur qu’au Mc Bidule, je peux vous le dire! La fraîcheur du pain et le goût relevé du steak font de ces burgers un délicieux repas! Je leur ai volontairement donné une forme assez petite pour notamment faciliter les choses à mini-loulou… Bref ces little burgers ont ravi mon mari chéri et mon pti’ loulou: mission accomplie, encore une victoire pour super Pepette!

image

Ingredients ( pour 6 burgers)

  • 6 Pains à Burger ou pains maison ( pour ma part j’ai suivi la recette du blog a la table de Gaëlle)
  • 600 gr de viande hachée
  • 12 tranches de bacon
  • 12 rondelles de tomates vertes
  • 12 tranches comté
  • 1 oignon
  • cumin
  • persil
  • sauce worcestershire
  • sel et poivre

Préparation

Prechauffez votre four a 180°c. Tout d’abord émincez l’oignon en petits dés, ciselez le persil et ajoutez le tout a la viande hachée. Malaxez avec les mains et ajoutez ensuite du cumin, du duel et du poivre a votre convenance et enfin ajoutez une cuillère a soupe de sauce worcestershire .Formez des boules de la taille désirée, aplatissez les légèrement et réservez.

Decoupez les petits pains en deux, et les garnir sur chaque face de comté et enfournez jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu. Pendant ce temps faire cuire les steaks a la poêle faites revenir également le bacon. Enfin assemblez le Burger en y plaçant le bacon , le steak et les tomates. A déguster avec une petite salade pour les raisonnables et des frites pour les gourmands!

 

 

 

 

Cobbler aux pommes & myrtilles

Ces derniers temps j’ai des envies de gourmandises anglo-saxonnes! je ne sais pas si c’est la nostalgie des Etats-Unis ou bien notre futur séjour à Londres qui me travaille (John here I come! yipee!!!!) mais ma « to cook list » est chargée de recettes made in US/UK. Pour commencer mon trip culinaire voici donc le cobbler. Il s’agit en fait d’un dessert assez proche du crumble mais qui en fin de compte une fois goûté se révèle bien différent. En effet la pâte qui recouvre les fruits est beaucoup plus généreuse, moelleuse, proche de celle d’un gâteau. Le mien était un peu trop cuit je pense ( l’appel des mini loulous m’a fait louper le bip de fin de cuisson!!) et du coup le gâteau un peu trop sec. La prochaine fois je le sortirai plus rapidement.

En tout cas le vrai plaisir pour ma part se trouve dans le mélange pommes/myrtilles! j’adore la myrtille est là je dois dire qu’un peu tiède avec une petite touche de crème fraîche c’est un délice!!!! so yummy!

photo

Ingrédients (Pour 4 personnes)

1 cc de levure
100g de beurre froid coupé en parcelles
50g de sucre roux
150g de farine
25g d’amandes en poudre
quelques gouttes de vanille
3 cs de crème liquide entière

3 pommes
300gr de myrtilles
1 sachet de sucre vanillé

Préparation

Préchauffer le four à 220°C
Éplucher et découper les pommes en cubes. Les déposer dans un plat allant au four. Ajouter les myrtilles et le sucre vanillé, mélanger.
Ajouter 2 cuillères à soupe d’eau et enfourner pour 15 à 20 minutes (Le temps que les pommes commencent à rendre du jus et à cuire légèrement).
Mélangez dans un saladier avec la farine, la levure, la poudre d’amandes, le sucre, la vanille et le beurre. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte grossière (Ne pas hésiter à le faire avec les doigts, en veillant à ne pas trop chauffer le beurre).
Ajouter ensuite la crème liquide au mélange et l’amalgamer à l’aide d’une fourchette.

Sortir les fruits du four et répartir la pâte à l’aide d’une cuillère à soupe en formant des sortes de boules. Ne pas recouvrir entièrement les fruits.

Enfourner et laisser cuire 15 à 20 minutes jusqu’à ce que le dessus soit doré.

Laisser tiédir avant de servir et accompagner d’une glace vanille ou de crème fraîche.